mercredi 18 octobre 2017

Je suis éjaculateur précoce. Que dois-je faire ?


Lorsque vous souffrez d’ejaculation precoce, il est assez facile de stresser et se dire que ce problème est une fatalité que vous allez devoir trimbaler toute votre vie…

C’est faux!

L’homme qui se pose la question de savoir que faire lorsque l’ejaculation precoce apparaît mais surtout, qui se décide à passer à l’action pour se soigner, peut le faire en moins de quelques mois.

La première chose à faire, lorsque vous souffrez d’ejaculation precoce, c’est de choisir la stratégie que vous allez utiliser pour traiter ce problème.

Après avoir essayé pour vous toutes les méthodes disponibles à ce sujet. Je vous conseil d'opter pour la méthode condensée. C'est une méthode efficace et définitive contre l’éjaculation précoce

Cliquez ici pour voir notre avis sur la Méthode Condensée

L’avantage de cette méthode contre l’ejaculation precoce est qu’elle vous présente un plan d’action précis à suivre pour traiter votre problème en profondeur. Elle vous propose même de faire des exercices spécifiques, tant au niveau mental que physique, pour peu à peu reprendre le contrôle de votre ejaculation.

Le seul désavantage de cette méthodes est qu’il faut parfois s’accrocher. De fait, vous serez seul face à votre problème et malheureusement certaines personnes n’ont pas le courage de totalement se prendre en main par eux-même…

Cela étant dit, c'est la meilleure méthode pour en finir avec votre problème d'éjaculation préoce. Simple et efficace elle permettra à celui qui fait l’effort de la suivre de contrôler son ejaculation définitivement. 

Et, une fois que vous en avez repris le contrôle, c’est pour la vie !

Cliquez ici pour essayer la Méthode Condensée

vendredi 13 octobre 2017

Comment renforcer son muscle PC ?

renforcer son muscle PC

Le muscle PC (pubo-coccygien) se trouve entre l’anus et le penis. C’est le muscle que vous contractez lorsque vous avez une envie pressante d’aller uriner.

Cependant, ce muscle joue aussi un rôle important lors des rapports sexuels puisqu’il aide à provoquer l’éjaculation.

L’exercice de contrôle du muscle pubo-coccygien est un exercice indispensable si vous désirez apprendre à contrôler votre éjaculation et pouvoir donner beaucoup de plaisir aux femmes.

Encore une fois, il est bon de vous rappeler que vous n’allez pas vous transformer en un acteur de film X du jour au lendemain. Arriver à contrôler votre éjaculation prendra du temps et c’est à vous de faire l’effort, pendant plusieurs mois pour arriver à vous débarrasser définitivement de ce problème!

Pour ce premier exercice, vous devez apprendre à activer ce muscle pour faire retomber la pression avant qu’il y ait éjaculation.

Commencez à vous masturber calmement et lorsque vous sentez l’excitation monter en vous, contractez votre muscle pubo-coccygien pour faire redescendre l’excitation.

N’attendez pas le dernier moment ou vous risquez de vous y prendre trop tard et d’éjaculer de toute façon. Si c’est le cas, prenez votre mal en patience et recommencez l’exercice après avoir pris le temps de recharger vos batteries.

Le but de l’exercice est de vous masturber pendant un minimum de 8 minutes (montre en main) et d’empêcher l’éjaculation par la contraction du muscle pubo-coccygien au minimum 3 fois durant cette période de temps.

Si, au début, vous n’arrivez pas à contracter ce muscle, vous pouvez vous aider d’un doigt pour effectuer une pression entre la base du penis et l’anus et ainsi manuellement provoquer la contraction de ce muscle.

Notez que si vous avez des problèmes pour contracter le muscle pubo-coccygien, vous pouvez toujours vous entraîner à le faire, sans érection et à n’importe quel moment de la journée. La contraction de ce muscle provoquera un soulèvement léger des testicules et du penis.

Recommencez l’exercice de masturbation de façon régulière (2 à 3 fois par semaine) et augmentez petit à petit le temps de masturbation jusqu’au moment où vous arrivez à vous masturber pendant 25 à 30 minutes avant d’éjaculer.

Prenez votre temps, plusieurs mois s’il le faut mais il est vital que vous arriviez à réussir cet exercice de base pour soigner votre éjaculation précoce.

Note importante:
Ne lâchez rien et ne vous laissez pas aller au bout de 15 minutes en vous disant que c’est trop bon et que vous avez envie de jouïr. Vous devez atteindre un minimum de 25 minutes!

Pour une méthode sûre et rapide pour prendre contrôle de votre muscle pubo-coccygien ET obtenir le mental nécessaire au contrôle total de votre ejaculation, nous vous conseillons vivement la méthode condensée.

dimanche 8 octobre 2017

Retardez votre éjaculation dès ce soir !


L’éjaculation prématurée fait partie des troubles érectiles très fréquents. Cependant, il est tout à fait possible de la ralentir pour un rapport plus intense et plus long.

Quelle femme résisterait à cela ?
Découvrez nos conseils pour pouvoir mieux maîtriser et retenir votre éjaculation !

Est-il possible de retarder son éjaculation ?

L’éjaculation précoce n’est pas considérée comme une maladie. C’est une impossibilité pour l’homme de contrôler volontairement le moment de son orgasme et elle ne connaît pas de définition universelle.

La situation peut être mal vécue par l’individu et devenir un handicap. Elle peut même affecter sa vie entière sur le plan personnel, relationnel, amoureux, etc. Elle ne permet pas à l’homme d’avoir une sexualité épanouie et peut nuire à sa vie de couple.

Heureusement, il est tout à fait possible de ralentir son éjaculation et avoir ainsi un rapport plus intense et surtout, plus long et plus satisfaisant pour la femme.

Il existe différents moyens disponibles sur le marché tels que les exercices, les pilules, les crèmes, les injections, les gels, les traitements psychologiques et techniques mentales, etc.


Quatre conseils pour maîtriser son éjaculation

Ci-dessous cinq conseils pour aider l’homme à mieux maîtriser son éjaculation et se retenir jusqu’à l’orgasme :

Ne pas laisser la gêne s’installer

Il est primordial de ne pas perdre du temps, car plus tôt le problème est dépisté, moins onéreuse et moins longue sera la solution. Ainsi, il ne faut pas se renfermer sur soi ni appréhender une nouvelle relation.

Il faut avoir confiance en soi et dans un premier temps, en parler à son partenaire qui peut déjà résoudre le problème à moitié. Si votre chère et tendre a des sentiments pour vous, elle sera attentionnée, indulgente et se montrera compréhensive.

Elle pourra vous aider dans les démarches thérapeutiques et dans les cas extrêmes, consultez un spécialiste.

Apprendre à mieux connaître son corps

C’est un processus un peu long, mais cela en vaut la peine. Il peut aussi être difficile, surtout pour les hommes plutôt fiers. Cependant, vous pouvez le faire seul et en toute discrétion.

Votre partenaire peut vous accompagner si vous le souhaitez et ce sera d’ailleurs plus bénéfique pour le couple. Ces méthodes permettent de s’entraîner à contrôler les muscles pubo-coccygiens.

Il existe des techniques telles que la sophrologie, le yoga ou l’hypnose pour travailler une maîtrise de soi et donc, mieux connaître son corps.

Avoir l’appui du partenaire

C’est un élément fondamental. Souvent, l’homme qui souffre du problème s’enferme dans un cercle vicieux et se replie sur lui-même. Certes, dialoguer est certainement difficile, mais il est utile pour se libérer de l’angoisse.

Se faire aider en lisant les guides

Le guide est, comme son nom l’indique, un guide pour aider à résoudre le problème. En suivant rigoureusement toutes les recommandations proposées, il est tout à fait possible de retrouver sa confiance en soi pour pleinement satisfaire sa compagne.

vendredi 6 octobre 2017

Comment soigner l'éjaculation précoce en 5 étapes ?


Soigner l’éjaculation prématurée est primordial pour un homme qui rentre dans une relation amoureuse, car elle peut être un handicap dans la relation de couple.

Elle est parfois ponctuelle mais peut devenir permanente. Les recherches ont montré qu’elle concerne en règle générale, un homme sur trois. Ci-dessous quelques conseils pour les personnes qui en souffrent.


Etape 1 : Avoir de la motivation et de la patience

Ce sont deux facteurs-clés pour arriver à soigner l’éjaculation prématurée. L’homme doit être motivé, persévérant et patient pour ne pas se décourager pendant la période de rééducation.

Celle-ci consiste aux phases durant lesquelles il suit un traitement comme le contrôle sensitif, la compression, le coït interrompu, etc.

Il doit aussi avoir une bonne dose de volonté et de patience pour éviter les déceptions qui ne manqueront pas de se présenter pendant le traitement.


Etape 2 : Ne pas laisser la gêne s’installer

Il ne faut pas que l’homme soit troublé, confus ou mal à l’aise, voire intimidé par sa compagne. Il est indispensable de ne pas laisser la gêne s’installer et le mieux est même d’en parler pour établir une relation de confiance et affective.

Une femme amoureuse sera la plus compréhensive, attentionnée et indulgente. Elle le sera encore plus si elle a en face d’elle un homme volontaire, motivé et stoïque malgré le problème.


Etape 3 : Ne pas se renfermer sur soi-même

Le fait de se replier sur soi-même n’est qu’un facteur qui ne fera qu’aggraver l’éjaculation précoce. Un homme qui veut se soigner n’abandonne pas au moindre échec. Il faut vivre le problème à deux ou avec un médecin si nécessaire.


Etape 4 : Ne pas perdre du temps

Même si ce trouble est parfois passager, la plupart du temps, l’appréhension de l’homme qui l’a déjà connu une fois permet de l’entretenir.

Ainsi, dès que le signe apparaît, l’important est de consulter ou d’en parler pour ne pas rentrer dans un éternel cercle vicieux.


Etape 5 : Testez la Méthode Condensée !

La méthode condensée est sans conteste la meilleure méthode contre l'éjaculation précoce disponible à ce jour pour stopper l’éjaculation prématurée. Simple, efficace et rapide !!!

Cliquez ici pour lire notre avis complet sur la méthode condensée

mardi 3 octobre 2017

La Technique du Stop and Go

Technique du Stop and Go

La technique du stop and go et une méthode mise au point par le Docteur Kaplan. Cette technique permet de retarder efficacement l’éjaculation.

Bien que cette méthode soit efficace pour l’homme, il est déconseillé de l’utiliser comme un remède définitif à l'éjaculation précoce, car cette technique fait redescendre le plaisir de la femme.

Cette méthode est relativement simple...

Lorsque l’homme sent l’excitation monter, il indique à sa partenaire d’arrêter tout mouvement (stop) jusqu’à ce que sa propre excitation soit descendue. Le problème, c’est qu’en interrompant l’acte sexuel, le plaisir de la femme risque également de diminuer rapidement !

Une fois l’excitation de l'homme descendue, l’acte peut reprendre (go) jusqu’à la prochaine montée d'excitation.

Vous pouvez utiliser cette technique lors de vos rapports sexuels pour vous aidez à contrôler votre excitation. Si vous débutez,
les exercices pour renforcer le muscle PC sont indispensable pour retarder les effets de l'éjaculation précoce.


N’oubliez donc pas de contracter le muscle pubo-coccygien avant le stop et essayez de limiter le temps d’arrêt jusqu’à ce que vous n’ayez plus besoin de demander à votre partenaire d’arrêter tout mouvement pour faire redescendre la pression.

Et surtout, restez patient! Il est tout à fait normal que vous ayez encore des “échecs” et que vous éjaculiez trop vite. Continuez votre entraînement de manière régulière, étape par étape et vous y arriverez.